Trois centres d’art de la banlieue parisienne à découvrir

Cité Unie Crédit_Th_Guillaume

À en croire les guides touristiques de Paris, le seul lieu culturel digne d’être visité serait le château de Versailles. Les lieux culturels d’intérêt sont pourtant nombreux extra muros. Dynamiques et accessibles, ils offrent une programmation – souvent centrée sur l’art contemporain – de qualité, variée, qui n’a donc rien à envier à ceux du centre de Paris. Question de défaire les préjugés et de vous inciter à sortir des sentiers battus grâce à la culture, Cité Unie vous propose la visite de trois centres d’art de la banlieue parisienne.

La ferme du buisson

La ferme du buisson est un complexe culturel contenant une médiathèque, un théâtre et un centre d’art aménagé dans une ancienne usine de chocolat Menier construite en 1880. L’espace d’exposition est dédié cet hiver à la cinéaste féministe belge Chantal Akerman, décédée en 2015. Maniac Shadows présente ses premiers courts-métrages comme ses dernières installations où l’artiste revient notamment sur des questions d’identité inscrites dans l’histoire familiale. Mention spéciale à l’équipe qui fait un effort sincère pour amener les jeunes du quartier à découvrir le cinéma expérimental.

RER A – Noisiel

Les Laboratoires Aubervilliers

Aux Laboratoires, il n’y a pas d’espace d’exposition mais une programmation riche en événements d’une très grande diversité. Leur « Printemps des recherches », par exemple, est un projet collectif annuel orienté cette année autour des formes de perception extrasensorielles dans le cadre duquel sont organisés des ateliers de lecture, des séminaires et des projections, entre autres. C’est un endroit convivial où il est possible de discuter art et philosophie avec les artistes en résidence, les artistes invités et le public. Il faut donc consulter le calendrier sur leur site web pour obtenir les détails de la programmation.

Métro ligne 7 – Aubervilliers – Pantin – Quatre chemins

Le MAC/Val

Le musée d’art contemporain du Val-de-Marne est certainement le plus monumental des trois. Le bâtiment blanc magnifiquement fenêtré, construit en 2005, abrite au centre de Vitry-sur-Scène un auditorium, un centre de documentation, un restaurant et plusieurs espaces de médiation et d’exposition. Entièrement dédié à la scène artistique française, il présente une exposition permanente composée des œuvres du fonds départemental, collection dans laquelle l’art corporel prend une certaine importance, et une exposition temporaire sur l’artiste iconoclaste Jean-Luc Verna. En partant, il faut faire un détour par le joli jardin qui se trouve derrière le musée.

Bus 183 depuis la Porte de Choisy.

À la recherche d’autres adresses ?

Le TRAM, le réseau d’art contemporain Paris/Île-de-France, organise les weekends des parcours d’une demi-journée vers des lieux d’art contemporain excentrés de la région parisienne. Le tarif étudiant de 4 euros inclut le transport, les droits d’entrée et les visites guidées.

 

Par Benoît Jodoin
Chef de pupitre Culture 

Maison des étudiants canadiens

Vous devriez également aimer
Lire l'article

Merveilles du métro

Paris, Ville-Lumière, est connue pour briller par ses musées modernes et anciens, ses monuments grandioses, son architecture haussmannienne…
Lire l'article

TOCO – TOCO

EN PRÉSENCE DE L’AUTRE (2014-2021) Les peuples autochtones isolés dans la jungle vénézuélienne du Haut-Orénoque Observer ce que…
Alteronce Gumby Cité Unie 2
Lire l'article

Interview : Alteronce Gumby

Alteronce Gumby est un peintre abstrait installé à New York. Récemment diplômé de la prestigieuse université Yale en…